Aller au contenu

La Radio (Les Vifs 22/02/22)

La Radio

Carburer aux atrocités

Bombes qui tombent, papas qui partent, bébés qui pleurent, ados qui meurent

Trop tôt

La radio jacasse, tracasse, fracasse les cerveaux

  • J’t’explique : y’a les bons, les méchants
  • Ok ? Comme quand Rocky Balboa s’entraîne sur un jambon et le russe sur des appareils super technologiques.
  • C’est ça, c’est noir, blanc, ethnique, géo-tantrique, choisis ton camp

Tic-tac-toe 

Trade ta face pour un drapeau

Cœur cœur cœur/pow pow pow/solidarité

Sors ton pop-corn, ton cola, ton pyjama en lycra

La caméra a changé de champ

Un nouveau mal est né

HURRAY! HURRAY !

On a passé à un silence près d’être heureux un instant.

Manger des tartines  

Tranquille

Tourterelles

Ritournelles

Charles Aznavour dans le jardin

Savourer

Le soleil

Let the sunshine, let the sun shining, the sun shining  

Une brise dans les cheveux

Bicyclette

Bisou doux

Bisounours

Mais on se sent tellement plus vivant quand on s’envoie des tartes sur la gueule

DU SANG ! DU SANG ! DU SANG !  

J’éteins la radio.

Texte écrit lors de l’Atelier d’écriture « Les Vifs » – Théâtre La Cité (Marseille)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.